Bienvenue !

Les formations suivantes sont prises en charge pour les personnes ayant le statut d’intermittent.

«Optimisation et Préparation physique et mentale du musicien professionnel»

«Préparation de concours avec auditions techniques et musicales – Optimisation trac et performance »

«Optimisation et Préparation physique et mentale du Trio – Quatuor – Quintet»

Le dossier est réalisé par le centre de formation, vous vous concentrez sur votre formation pour la mettre en application immédiatement.

 

Laissez-moi votre téléphone et je répondrai à toutes vos questions :
contact@marcpapillon.com
À très vite,
Marc 06 62 23 61 03

Objectifs

Marc Papillon accompagne les musiciens professionnels à apprendre rapidement à être plus performants

– en proposant les bases fonctionnelles anatomiques de la technique instrumentale,
– en partageant l’urgence de ralentir et de prendre le temps de ressentir pour mieux maîtriser,
– en définissant une qualité optimale d’ergonomie du geste pour que l’effort soit juste,

pour finalement être toujours plus clair avec ses besoins, ses capacités et ses orientations.
Soutenir les musiciens professionnels et leur apporter un regard pratique sur l’intégration de nouvelles données :
– les confusions pédagogiques à la sources des pathologies professionnelles,
– l’anatomie, la technique et la gestion des émotions,
– l’organisation de travail et la visualisation..

Marc vous partage son travail et continue chaque jour à créer de nouveaux outils pour vous musicien.

1 - Un challenge au quotidien

Transmettre la musique et le plaisir de l’effort

Parfois le musicien intègre très tôt des erreurs fonctionnelles : la recherche d’une détente physique excessive entraine de nombreuses compensations. Les épaules, les poignets, le ventre, les pouces, la langue, la gorge sont les régions les plus visées dans cette recherche de détente.

Tant de conseils transmis de génération en génération entretiennent les confusions avec des conséquences sur le confort de jeu, sur la vélocité ou l’endurance.

Grâce à une approche plus consciente de l’anatomie fonctionnelle, les idées reçues sont progressivement remplacées. Les outils nécessaires à l’expression, la vélocité et le plaisir du jeu facilitent cet apprentissage.

2 - Les confusions pédagogiques
à l'anatomie fonctionnelle

La didactique instrumentale et vocale progresse rapidement et peut aujourd’hui s’appuyer sur l’anatomie fonctionnelle. Il est indispensable d’intégrer ces connaissances à la pédagogie.

Il est temps de décrypter ces confusions et de réaliser, par exemple, que l’immobilité est une des causes principales des pathologies fonctionnelles chez le musicien.

Le manque d’ergonomie du geste, le perfectionnisme, le fait de forcer et de négliger les pauses sont autant de raisons qui démontrent l’importance de l’organisation de travail.

Tout comme le travail répétitif du musicien est considéré comme un facteur de pénibilité.

3 - L’ergonomie du geste
pour une meilleure endurance

La musique implique des sollicitations biomécaniques répétées, susceptibles de causer l’abandon de la pratique ou de la ralentir fortement en pesant psychologiquement sur la santé.

Les éléments de qualification du travail répétitif généralement admis en tant que facteur de pénibilité sont les suivants :

– l’exécution de mouvements répétés,

– sollicitation de mêmes articulations et segments corporels,

– réalisation sous contrainte (tempi, nuances, interprétation),

– pendant la majeure partie du temps de travail.

4 - L’anatomie fonctionnelle
au service de la musique

Il ne s’agit pas pour autant d’enseigner l’anatomie mais d’offrir aux musiciens des raccourcis en réponse aux problématiques rencontrées (fatigue de dos, de nuque, d’épaule, difficultés de tenue de main, d’indépendance, de doigts, de laxité, d’anxiété etc.).

La technique instrumentale peut être simplifiée par la prise en compte de l’anatomie fonctionnelle.

Ces équilibres au service de la musique doivent être conservés et optimisés afin de pouvoir jouer longtemps.

5 - Gestion des émotions et respiration

Monter sur scène avec la difficulté de gérer ses émotions éloigne du plaisir de jouer.

Jouer sans émotion (débordante) ne signifie pas jouer sans musicalité.

Développez vos repères physiques, ceux qui vous ancrent et qui vous stabilisent.

Une mauvaise gestion des émotions limite les capacités techniques et l’expression.

Vous limitez votre endurance et c’est précisément cela qui vous stress.

Vous avez donc le choix de monter sur scène calmement en restant branché avec vos sensations ou de vous perdre dans vos émotions, c’est l’un ou l’autre.

Aussi, la respiration est souvent utilisée pour gérer les émotions.

Mais en situation de jeu, une respiration trop basse (abdominale ou profonde ou ventrale ou diaphragmatique) ne vous détend pas.

Toutes ces données permettent aux musiciens et professeurs de gagner en efficacité dans leur pratique et de l’intégrer dans leur pédagogie.

6 - Stabilité et tonicité
Les clefs de la détente

« Techniquement, la stabilité du poignet est la clé, pour la liberté des doigts.

Or la souplesse du poignet est trop souvent enseignée. »

« Autre exemple de confusion : la « détente » du pouce est souvent recherchée.

Or le pouce est le doigt le plus important de la main, il contribue à la stabilité du poignet et de la paume.

La stabilité du pouce, mobile ou immobile, offre aux autres doigts une liberté d’action. »

La perte des repères et des « bonnes » sensations sont évidemment très anxiogènes.

Prendre conscience de ces confusions facilite l’optimisation du geste, la récupération et augmente aussi le plaisir de jouer.

Ces confusions perturbent le fonctionnement de la main et favorisent « tendinites » et autres dysfonctionnements.

7 - Troubles fonctionnels

Les pathologies fonctionnelles du musicien sont aujourd’hui bien répertoriées.

– syndromes de surmenage musculo-tendineux (inflammatoire ou non),

– compressions nerveuses,

– dystonies de fonction.

D’autres troubles aussi handicapants existent (non répertoriés comme pathologies) :

– contractures douloureuses,

– difficultés pour se concentrer, pour s’organiser,

– stress négatif, anxiété de performance…

La « tendinite » : un terme improprement utilisé qui entraine encore de nombreuses confusions. Ces gênes peuvent être invalidantes.

8 - Langue et respiration

Autre exemple, le manque de souplesse en descendant dans les graves provient d’un relâchement excessif du masque. Cette gène vous fait compenser, créé des tensions inutiles et de la fatigue.

N’oublions pas que la qualité du masque et des lèvres dépend de la dynamique de la langue et de la respiration. La langue est en lien direct avec la gestion du débit d’air et évite les compensations du masque ou des lèvres.

La focalisation sur le masque seul est source de tensions :

– Votre mâchoire se tend, vous serrez des dents et tendez votre nuque, votre gorge se ferme.

– L’équilibre musculaire agoniste/antagoniste du masque peut se désorganiser.

– Si les lèvres compensent, elle se fatiguent et peuvent aller jusqu’au surmenage.

Pour optimiser votre masque ou vos lèvres, il convient d’ajuster vos épaules, votre axe vertical « des pieds à la tête », votre respiration et votre langue.

9 - Prévention, optimisation et pédagogie

La prévention est indispensable afin d’éviter ou de réduire l’apparition, le développement et la gravité des pathologies fonctionnelles qui touchent les plus jeunes comme les plus aguerris.

Ces journées de formation/coaching sont dispensées dans vos structures.

Nous construisons ensemble un programme si vous le souhaitez.

Une première journée est consacrée à clarifier ces confusions fonctionnelles.

Le travail peut se poursuivre sur plusieurs journées pendant l’année avec mise en situation.

10 - Organisation et tarification

Une formation sur mesure, qui tient compte de vos objectifs, votre planning, votre localisation.

Nous créons ensemble le contenu de votre formation en fonction de vos besoins et au fur et à mesure de votre avancée.
Les thèmes abordés sont les suivants tous en lien direct avec votre jeu :

Introduction aux ateliers – Bilan et objectivation des directions de travail – Organisation de travail / Mode d’emploi – Mythes et Réalités – Anatomie de la Main – Libérez vos Doigts – Des Lèvres Fatiguées – Tonicité sans Rigidité – Tout sur vos Épaules – Gérer votre Trac – Visualiser pour mieux Ressentir – Estime et Perfectionnisme – Entre Effort et Plaisir – Ordinateur sans Douleur – Échauffement – Anatomie du Pouce – Anatomie de l’Épaule – Anatomie de la Respiration – La Technique de la base fonctionnelle de la main – Échauffement de la Main – Point entre pouce et indexe – Indépendance des Doigts – Entre Puissance et Finesse – Mise en Main – La dynamique de la Langue – Votre Mâchoire détendue – Articulation Claire et Précise – Langue Tonique Nuque détendue – Dos souple et Mobile – Votre Colonne Vertébrale – Votre Bassin, Votre base – Position Assise, Avantages – Ce Point entre les Omoplates – Renforcez vos Épaules – Libérez vos Épaules- Épaules Puissantes – Une Respiration Fluide – Les Clés de la Détente – Gestion des Émotions – La Dystonie de Fonction – Je choisis l’atelier correspondant à mon Instrument…

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour l’organisation de la formation en fonction de votre localisation et de vos disponibilités :

–       en sessions individuelles sur Paris,

–       en session individuelle à distance en vidéo conférence de chez vous,

–       en groupe sur Paris,

–       en groupe en vidéo conférence de chez vous,

–       à travers le support pédagogique des 40 vidéo-ateliers que vous visionnez à tout moment de votre ordinateur, tablette et téléphone.

Nous travaillons ensemble à paris dans le XXème dans un bel environnement spécialement dédié aux musiciens. Les vidéos vous permettent de voir et revoir du contenu spécifique pour vous musicien et vous permet d’intégrer encore plus vite. Nous travaillons sur un plan d’action établi lors de la première rencontre et évolue au fil du temps pour répondre à vos besoins. Les sessions en groupe sur Paris constitué de 3 à 5 musiciens professionnels tous instruments confondus est un accélérateur d’intégration. Ces sessions sont particulièrement riches car les questions de chacun servent à tout le monde. En fonction de votre lieu de résidence, nous pouvons aussi travailler à distance et alterner toutes ces possibilités.

Toutes ces formules sont évidemment complémentaires, et vous offre la possibilité de bénéficier de ce qui est le plus pratique pour vous pour avancer à votre rythme.
Le financement est organisé par Artistes Formation, son responsable vous appelle et s’occupe pour vous de constituer votre dossier.

Merci de me contacter par téléphone ou de me répondre par mail en me laissant votre numéro de téléphone, je serai ravi de vous accompagner personnellement dans vos projets.

Marc Papillon
06 62 23 61 03

Contact

Marc Papillon

CV à Télécharger

contact@marcpapillon.com

00 33 (0)6 62 23 61 03

Références

Workshops déjà donnés dans les Conservatoires, Orchestres et Universités (Liste non exhaustive)

Orchestre de l’Opéra de Paris – Orchestre de l’Ile de France – Orchestre de la Radio – Orchestre du National – Orchestre d’Ile de France – Orchestre de Québec – Orchestre de Conception – Orchestre de Santiago du Chili – Orchestre d’Irkoutsk – Orchestre des Pays de la Loire … Conservatoire de Paris arrondissements – Conservatoire de Montréal – Conservatoire du Tokyo – Conservatoire Royal de Bruxelles – Conservatoire de Genève – Conservatoire de Lausane – Conservatoire de Lisbone – Conservatoire d’Helsinki – Conservatoire de Cincinnati et de nombreux conservatoires dans les différentes régions de Québec (Montréal – Québec – Chicoutimi – Rimouski – Saguenay – Sept-Iles – Univerité Laval – Université de Montréal – Université de Québec) et de France (Avignon – Bourg-la Reine – Ile de France – Metz – Strasbourg – Saint Avold – Annecy – Antony …) Workshops et Ateliers dans des écoles de musiques actuelles et Ecoles de Jazz – Aix-en-Provence – Montpellier – Paris…  Conférences à Montauban – Bordeaux – à Boston – Santigo, Los Angeles, New York – Pondichéry – San Francisco – Tampere – Helsinki – Papeete – Timmisoara…

Vidéo-Formation-Continue
Un catalogue de plus de 40 ateliers
écrits pour tous les musiciens !

Un catalogue construit sur les 7 axes de travail.
Revisiter les confusions pédagogiques et faire le lien avec l’anatomie fonctionnelle.
Appliquer ces nouveaux points de vue sur les régions corporelles concernées.

01. Introduction aux ateliers

02. Mode d’emploi

03. Mythes et Réalités

04. Anatomie de la Main

05. Libérez vos Doigts

06. Des Lèvres Fatiguées

07. Tonicité sans Rigidité

08. Tout sur vos Épaules

09. Gérer votre Trac

10. Visualiser pour mieux Ressentir

11. Estime et Perfectionnisme

12. Entre Effort et Plaisir

13. Ordinateur sans Douleur

14. Échauffement

15. Anatomie du Pouce

16. Anatomie de l’Épaule

17. Anatomie de la Respiration

18. La Technique du Trio

19. Échauffement de la Main

20. Point entre pouce et indexe

21. Indépendance des Doigts

22. Entre Puissance et Finesse

23. Mise en Main

24. La dynamique de la Langue

25. Votre Mâchoire détendue

26. Articulation Claire et Précise

27. Langue Tonique Nuque détendue

28. Dos souple et Mobile

29. Votre Colonne Vertébrale

30. Votre Bassin, Votre base

31. Position Assise, Avantages

32. Ce Point entre les Omoplates

33. Renforcez vos Épaules

34. Libérez vos Épaules

35. Épaules Puissantes

36. Une Respiration Fluide

37. Les Clés de la Détente

38. Gestion des Émotions

39. La Dystonie de Fonction

40. Je choisis l’atelier correspondant à mon Instrument

Les axes de travail

Livres

JOUR 1

Des confusions pédagogiques à la physiologie

Offrir aux musiciens des raccourcis en réponse aux problématiques rencontrées (fatigue de dos, de nuque, d’épaule, difficultés de tenue de main, d’indépendance, de doigts, de laxité, d’anxiété etc.) est l’objectif de cet ouvrage.

Le musicien intègre très tôt l’une des principales erreurs fonctionnelles, la recherche excessive d’une détente physique.
Celle-ci entraîne systématiquement de nombreuses compensations. Les régions les plus visées dans cette recherche de détente sont les épaules, les poignets, les pouces, la langue, la gorge, les abdominaux, alors que seul le mental devrait rester détendu, calme, disposé à être physiquement engagé avec tonicité !

Tant de conseils transmis de génération en génération entretiennent ces confusions. Grâce à
une approche plus consciente de l’anatomie fonctionnelle, les idées reçues sont progressivement remplacées.Une technique maitrisée est la conséquence d’un physique tonique et d’un mental détendu, et non pas d’un physique trop relâché et d’un mental trop tendu ! Que de malentendus !

Livre de 50 pages illustrées.
Éditions Marc Papillon – 2019

Anatomie du Musicien, Technique et Performance – Violon / Alto

Marc et Véronique Papillon accompagnent les musiciens dans leur vie professionnelle. Un travail en lien avec l’anatomie fonctionnelle et la recherche de l’excellence. Il n’est pas normal de se faire mal en jouant et la douleur au quotidien est déprimante. La douleur persiste malgré les efforts car le vrai problème est le relâchement. La recherche de détente est la principale confusion en pédagogie. Jouer sans douleur n’est pas quelque chose d’extrême. Marc et Véronique Papillon partagent leur travail et continuent chaque jour à créer de nouveaux outils pour les musicien.

Livre de 160 pages illustrées.
Editions Marc Papillon – 2019

S’Amuser, C’est Mieux Jouer

Aux professeurs, aux parents et aux jeunes musiciens de moins de 12 ans !

Une première dans le domaine de la PRÉPARATION PHYSIQUE ET MENTALE DU JEUNE MUSICIEN.

Pour les musiciens déjà conscients et prêts à entendre et à lire l’essentiel de ce que veut dire jouer.

Parce que vous entendez des mots de la part de vos parents et professeurs, faites confiance aussi à votre corps, à vos sensations.

La proprioception a de la valeur, ce gros mot pour signifier la manière qu’a votre cerveau de vous représenter dans l’espace

et de vous faire fonctionner si brillamment ! Les neuro-sciences démontrent aujourd’hui l’importance d’apprendre avec cœur.

Alors à vous parents, à vos professeurs d’embarquer nos enfants au cœur du sujet : l‘investissement physique pour un mental calme.

Livret de 32 pages illustrées.
Editions Marc Papillon – 2009

La Main du Guitariste

L’auteur, Coach, kinésithérapeute spécialisé et formateur, propose aux guitaristes de comprendre et d’intégrer les éléments anatomo-physiologiques. Ces exercices musicaux spécifiques invitent le musicien à développer ses sensations à l’instrument et sa prise de conscience le guident et l’accompagnent dans cet entraînement. Ils constituent les bases d’un programme de préparation hors instrument avant le jeu, puis à l’instrument avant et après le jeu du répertoire. Cette méthode originale constitue pour tous les guitaristes un outil adapté pour mettre en place correctement à l’instrument leurs objectifs fonctionnels à la recherche du meilleur son.
Bilingue Français-Anglais – 2007

La Main du Pianiste

Située en bout de chaîne (épaule, bras, coude, avant-bras, poignet), la main supporte en grande partie les conséquences d’une mauvaise posture. C’est pourquoi il convient pour le pianiste de baser sa recherche d’un meilleur confort sur le respect du fonctionnement anatomo-physiologique. Les auteurs ont mis au point une méthode progressive d’éducation posturale au piano. Partant de la posture globale (appui au sol, bassin, colonne, tête, membre supérieur), ils présentent de façon illustrée l’anatomie et le placement de la main au piano. Chaque élément de la biomécanique de la main est mis en relation avec des exercices pianistiques sur partition.
Bilingue Français-Anglais – 2001

Témoignages

R. TUBIANA

De réputation mondiale, figure de premier plan de la chirurgie de la main en France, Raoul Tubiana peut être considéré comme l’un des fondateurs et promoteurs de la chirurgie de la main en France et grâce à ses travaux et publications un enseignant éminent.

A Marc Papillon
Avec une reconnaissance pour son indispensable collaboration
à la consultation des Musiciens
Amicalement,
Raoul Tubiana

A.I. KAPANDJI

Passionné par l’anatomie fonctionnelle, I.A. KAPANDJI a enseigné la biomécanique dans des écoles de kinésithérapeutes, ce qui l’a amené à écrire et dessiner trois livres d’anatomie fonctionnelle consacrés au membre supérieur, au membre inférieur, et au rachis–tronc-tête–cou. Traduits en treize langues, l’intérêt de ces ouvrages est leur enseignement essentiellement visuel.

 

A Marc Papillon
Ami et disciple dans la physiologie de l’appareil locomoteur des musiciens.
I.A. KAPANDJI
C. M.
Violoniste - Paris

Bonjour, Juste pour vous dire que j’ai réussi à faire une semaine de répétitions et concerts (7 à 8 heures / jour) sans souffrir, grâce à vos exercices d’échauffements, d’étirements et à vos techniques de prise de conscience et de relâchement sélectif. Merci beaucoup !

F.B.
Tromboniste

Bonsoir Marc,

J’avance doucement dans l’écoute de vos vidéos, pas vraiment au rythme que je voudrais, mais j’ai l’impression de mener beaucoup de choses de front, mais petit à petit, je progresse dans mon organisation et dans une régularité à laquelle j’aspire. J’ai déjà beaucoup de plaisir à découvrir et intégrer les enseignements de vos leçons et les questionnements qu’elles me procurent m’ont l’air bienvenues !

De plus, on vient de me proposer de faire partie d’un quintette de cuivres avec des musiciens de renom que j’admire et j’estime. J’ai accepté, il va donc falloir que je retourne dans le monde des musiciens qui se doivent d’exceller. J’y consens je crois, et je pense que vos conseils et votre compétence me seront salvateurs et nécessaires. Sans oublier mes projets personnels musicaux ! J’ai envie de faire de la musique avec mon instrument quoiqu’il en soit. Merci !

P. S.
Trombone solo

Bonjour Marc, toujours trombone solo de l’orchestre de Castille Leon en Espagne. Et merci pour vos conseils. J’ai eu une dystonie en 2002 et je me suis récupéré en 2006. Vos conseils sont toujours à l’ordre de ma routine. Exercices corporels et mentaux, sensations etc… je suis toujours près de tout cela et bien sur, cela a complètement changé la forme de donner mes cours de trombone… Merci Marc.

E.N.
Guitariste

Bonjour,
Je souffre depuis très longtemps (35 ans !) d’une dystonie focale de la main. Je ne parviens plus à faire d’arpèges ni même à tenir un médiator, ni même discerner quel serait le bon geste ! Je précise que je suis musicien avec un parcours traditionnel (conservatoire médaille d’or…, concours, orchestres…). J’ai passé un CAPES d’éducation musicale. Je suis très désespéré après, pendant ces 35 années, avoir consulté de nombreux spécialistes Kinés, la clinique de la main, graphothérapie, neurologues, hypnothérapie, j’ai aussi eu deux interventions chirurgicales: un canal carpien et la section des lombricaux de l’annulaire et l’auriculaire de la main droite… J’arrête là l’énumération tant la liste serait longue et vous laisse imaginer ô quelle est ma douleur psychique, morale, de ne plus pouvoir jouer. Mon désarroi est immense, j’avais dédié toute ma vie à cela.
La description correspond à très peu de chose près au cas dont vous parlez dans cette vidéo.  Pouvez vous m’aider et  Comment ? MERCI !

Bruno
Guitariste

Bonjour, Depuis ces vidéos, j’ai pris en compte les recommandations dans ma pratique de la guitare de façon personnelle mais aussi auprès de mes élèves. Vous vous en doutez, les bénéfices techniques et le bien être sont au rendez-vous. Merci pour vos conseils et votre disponibilité.

Petri Kumela
concert artist, guitar lecturer in Sibelius-Academy and Helsinki Metropolia University of Applied Sciences

Marc Papillon a grandement influencé ma façon de travailler. Ses concepts et méthodes sur l’ergonomie et le jeu d’un instrument sont faciles à changer dans leur simplicité et leur fonctionnalité. Les résultats dans mon propre jeu et dans celui de mes élèves sont clairs et impressionnants.

J. F.
Violoniste - Canada

Dans cette quête, vos exercices agissent ainsi comme des balises qui me dessinent un droit chemin. Certains sont plus ardus que d’autres, mais là aussi, leur pratique au fur et à mesure m’aide à aller progressivement plus loin. Je ne ressens aucune douleur, aucune tension, je dirai plutôt que cela délit mes raideurs et me permet de soutenir mon geste de façon plus massive, puisqu’en privilégiant mes grosses articulations, je libère les plus petites. Résultat immédiat : son plus riche, son qui respire !!! 🙂 Merci beaucoup !

Juliette
Violoniste - Nice

Merci pour ces informations, je me reconnais dans votre description.
En ce qui me concerne, je n’habite pas sur Paris et c’est très agréable de pouvoir vous suivre à distance. Un ami musicien m’a parlé de votre approche et j’attends avec impatience la prochaine video!
je regarde avec plaisir vos vidéos. Je suis très contente que le monde des musiciens se sensibilise de plus en plus à l’aisance de jeu. (encore quasiment inexistant dans les conservatoires, et c’est grave ! ).
J’ai grandi sans corriger de grandes courbures du dos dues à cette mollesse dont vous parlez. J’ai appris à conscientiser mes tensions, et à les stopper.
Le tout, surtout en évitant de se redresser en tirant les épaules en arrière (cette différence entre tension et tonus juste étant très difficile à trouver).
Par contre, je butte toujours sur la question de la respiration. Etant violoniste, je me sens souvent un peu coincée de ce coté là.
Y a t-il un secret?
Merci encore,
Juliette

G.F.
Batteur

Bonjour, J’ai reconnu dans ces vidéos le discours extrêmement positif et détaillé qui m’a aidé à affronter des problèmes de douleur. Je vous remercie de partager ce travail sur internet, j’utilise chaque jour les techniques étudiées avec vous pour améliorer mon rapport à l’instrument et les résultats sont là. Bonne continuation !

 

 

 

Lise
Clarinettiste

Vos vidéos sont claires et très intéressants, c’est exactement ce dont j’avais besoin. Je suis tellement contente de voir la lumière au bout du tunnel, je suis encouragée.
Merci,
Lise

D.L.
Guitariste

Je me suis inscrit à vos ateliers «  The Joy of playing » et j’en suis ravi. Je tiens à vous remercier pour cet énorme travail, passionnant et très éclairant ! Il est si rare que toutes ces notions soient évoquées dans le cadre d’une pratique d’un instrument… Pour ma part, ce ne fut jamais le cas, et c’est bien dommage…

C. L.
Accordéoniste

Je retiens de ces ateliers des éléments essentiels sur l’anatomie et des mécanismes mis en jeu lors de ma pratique instrumentale. J’ai aussi pu découvrir différentes techniques ainsi qu’un vocabulaire adéquat sur des zones musculaires que je sollicite particulièrement avec mon instrument. En effet, les exercices posturaux me permettent d’amoindrir mes douleurs dorsales. Par conséquent, en les utilisant de manière à échauffer ou à étirer mes muscles, l’énergie de mon jeu corporel et musical devient de plus en plus efficace et pertinente.

L.P.
Tromboniste
Bonjour Marc,

Les ateliers vidéos m’ont été très utiles, votre travail est super, vraiment, ça m’a réconforté dans la démarche dans laquelle j’étais à propos de la proprioception par exemple. Elles m’ont apporté des solutions comme le renforcement de la ceinture scapulaire (je suis tromboniste) et une respiration qui était beaucoup trop basse que l’on m’avait enseignée au conservatoire. Merci !

 

 

Christophe
Pianiste

Merci infiniment de cette initiative porteuse d’espoir pour tous les musiciens professionnels qui vivent avec cette tristesse immense de ne plus savoir ce que jouer librement veut dire, et qui sont confrontés à l’incompréhension de ceux qui les entourent.

Lise
Pianiste

Quel bonheur de te retrouver virtuellement. Je me sens privilégiée d’avoir suivi les ateliers. L’idée des vidéos est géniale, je réalise qu’il y a plusieurs détails que j’ai tout simplement oublié avec le temps, ces vidéos rafraîchissent ma mémoire. Je n’ai plus de douleurs (tendinites) et ai recommencé à jouer sans douleur après… 20 ans. Au début, j’étais un peu craintive, pour les tendinites, me disant que le « sans douleur » n’allait pas durer. Ça tient le coup !!! En appliquant les conseils, les exercices, et surtout, la détente dans la pratique, ça s’est placé. En fait, je réalise (finalement !) que la manière de me sentir en pratique est directement reliée à celle en situation de « concert ». Il n’est jamais trop tard pour apprendre… les bonnes habitudes. Bref, un esprit calme et détendu favorise un état du corps calme et détendu, et vice-versa. J’attends avec impatience les vidéos suivantes. Merci !

R. B.
Flûte traversière

Je retiens de ces ateliers que des problèmes qui nous semblent compliqués, voir impossibles à améliorer peuvent parfois se révéler simple à changer. Installer les fondamentaux d’une bonne posture corporelle : équilibre des pieds, axe principal, tête centrée et libre, amène déjà un équilibre global du corps. Ces ateliers m’ont donné conscience que physiologie et psychologie sont très liées. Construire une posture adéquate et optimale pour un jeu et un confort meilleur est fondamental pour un musicien. Cette recherche qui est un travail qui durera toute notre vie peut néanmoins être guidée par des outils finalement simples. Maintenant que j’ai le sentiment de mieux connaître les mécanismes du corps, je vais chercher à trouver des moyens ludiques et agréables de les pratiquer et de les faire pratiquer.

B.O.U.
DJ - NYC

Bonjour, je reviens vers vous après 3 semaines de la formation professionnelle.

D’abord merci pour les précieuses informations et conseils que vous nous donnez, c’est un nouveau monde qui s’ouvre pour la pratique d’un instrument!

J’ai travaillé sur la stabilisation du poignet, et quasiment immédiatement je n’ai plus eu de douleur à la base de l’index et au poignet.

MERCI !

Andrzej Wilkus
Lecturer of Guitar and Guitar Pedagogy - Sibelius Academy, Helsinki, Finland

À l’automne 2015, Marc Papillon a été invité comme conférencier à l’Académie Sibelius à Helsinki, en Finlande.

Pendant quelques jours, il a donné des conférences de masterclass, qui ont suscité un énorme intérêt chez nos étudiants,

les guitaristes professionnels et les professeurs de guitare en Finlande.

Les conférences de Marc étaient incroyablement inspirantes; ils ont ouvert de nouvelles approches aux processus de jeu de guitare.

Il a combiné les différents aspects (physiques, techniques et mentaux) du jeu de guitare et a réussi à démontrer

comment trouver le plaisir tout en travaillant avec un instrument aussi exigeant.

Joris
Batteur

Merci encore Marc pour ces conseils !
Les exercices d’étirements musculaires de la ceinture scapulaire et de « prise de conscience » des omoplates sont exactement ceux dont j’avais besoin. Un résultat très concluant puisque j’ai pu travailler durant 4h hier sans me tendre le dos… chose que j’avais du mal à imaginer il y a encore quelques jours. Il faut maintenant que j’affine mes sensations.

Michel
Pianiste et Professeur de piano
Bonjour Marc,
Après quelques jours passés sur votre site, je me permets de vous livrer un premier retour par rapport au contenu que vous proposez.
J’ai visionné environ 30 vidéos ces derniers jours. Voilà donc comment je perçois le contenu auquel j’ai eu accès.
De mon point de vue, il s’agit d’une réelle mine d’or au niveau des informations contenues. Il y a réellement une quantité impressionnante de notions qui sont abordées et elles me semblent d’une grande utilité. 
A partir de là, je dois dire que ce genre de travail devrait être fait dans toutes les écoles de musique et je trouve vos tarifs parfaitement justifiés en regard de l’offre proposée.
Voilà pour un premier retour 🙂
Je vous remercie à nouveau d’avoir mis cela à ma disposition.
Belle fin de journée
Michel
J. P.
Tromboniste
Bonjour Marc,
Je vous exprime ma profonde reconnaissance pour votre travail et votre réactivité.
Merci pour ces infos plutôt rassurantes, de plus je me sens compris et c’est très important.
Tout ceci me fera grandir sur tous les plans et me rendra aussi meilleur pédagogue.
Je m’organise au mieux, à savoir me faire des séances de travail tous les jours, lentes et méthodiques, pour assimiler les choses.
Je suis déterminé et assez obstiné (déformation professionnelle..!)
Encore merci infiniment pour cette échange qui me rassure et me soutient immensément !

 

Au-delà de la posture ...

Vous avez déjà travaillé votre posture mais vous n’avez pas atteint vos objectifs …
Vous tournez en rond et vous vous posez encore trop de questions …
Pour aller plus loin et intégrer ces données dans votre pédagogie, je vous propose d’avancer ensemble.