Confusions pédagogiques

Parfois le musicien intègre très tôt des erreurs fonctionnelles : la recherche d’une détente physique excessive entraîne de nombreuses compensations. Les épaules, les poignets, le ventre, les pouces, la langue, la gorge sont les régions les plus visées dans cette recherche de détente.

Tant de conseils transmis de génération en génération entretiennent les confusions avec des conséquences sur le confort de jeu, sur la vélocité ou l’endurance.

Grâce à une approche plus consciente de l’anatomie fonctionnelle, les idées reçues sont progressivement remplacées. Les outils nécessaires à l’expression, la vélocité et le plaisir du jeu facilitent cet apprentissage.

Le plaisir dans l’apprentissage de la musique peut être un réel défi, un chemin souvent long et intense.

Le plaisir de jouer est la conséquence d’un PHYSIQUE tonique et d’un MENTAL détendu, contrairement à un physique trop relâché et à un mental trop tendu !!!